Capture d’écran 2020-03-28 à 16« Lazare, viens dehors ! »


Frères et Soeurs, dimanche
prochain, nous célèbrerons l’entrée de Jésus à Jérusalem avec la fête des rameaux.
Sur la route qui le conduit à sa pâque, Jésus pose ce signe du retour à la vie de Lazare, comme un clin d’oeil sur le chemin.
Clin d’oeil en direction de ses disciples, en direction de Marthe et de Marie, en direction de la communauté juive qui scrute les moindres gestes qu’Il peut accomplir pour le mettre en défaut.
Clin d’oeil en direction de nous tous, baptisés dans sa mort et sa résurrection. Oui, le Christ vient manifester ce que sera la conclusion de ce chemin. Plus encore, il vient nous donner les clés pour comprendre ce
chemin.
Première clé : celle de sortir comme Lazare qui vient dehors à son appel. Sortir de tous ces lieux de mort, qui aujourd’hui encore, nous empêchent d’être des vivants avec le Christ.
Deuxième clé : se laisser libérer de tous ces liens nocifs qui nous entravent pour marcher à la suite du Christ, « déliez-le etlaissez-le aller »
Frères et soeurs, dans le contexte que nous vivons, que nous subissons, peut-être, faisons le choix, de prendre du temps pour nous poser, afin de regarder qu’est-ce qui constitue le trousseau de clés
de notre existence pour ouvrir notre Vie.
Mais sur qui ? et sur quoi ? à qui ? et à quoi ? Ce qui est sûr, depuis que Jésus est allé jusqu’au bout de son
chemin, jusqu’au bout de sa pâque, il nous a transmis cette parole de vie et d’espérance ; clé incontournable pour espérer contre toute espérance. « Moi, je suis la résurrection et la vie.
Celui qui croit en moi, même s’il meurt, vivra ; quiconque vit et croit en moi ne mourra jamais.
Crois-tu cela ? »
Telle est la question qui nous est posée aujourd’hui encore.
P Didier DUBRAY
Vous pouvez nous rejoindre dimanche à 11h00 pour la messe dans la
cathédrale de Vence par le biais de mon compte Facebook.